France Shotokan Paris-Vaugirard : vidéo de présentation

Le karaté en 3 questions

Quel est l'équipement nécessaire ?

Commencer le karaté demande un investissement raisonnable : un keikogi, une ceinture blanche et la volonté de venir s’entraîner régulièrement (au moins deux fois par semaine si on veut progresser).

Quels sont les bénéfices pour la santé ?

Le karaté peut être très bénéfique pour la santé avec une pratique adaptée.

De manière générale, le karaté va faire appel à la coordination et l’équilibre. Selon l’âge, la pratique du karaté va apporter des bienfaits spécifiques.

Chez l’enfant, il permet le travail de la latéralisation et de la précision des gestes. Le travail à deux ou en groupe lors des entraînements permet de développer les relations sociales.

 

Chez l’adolescent et le jeune adulte, le karaté peut avoir des vertus éducatives : il permet de canaliser la volonté et l’énergie, tout en apprenant à perdre, à gagner et surtout à respecter les règles du jeu.

A partir d'environ 40 ans, il permet un entretien physique. Enfin, lorsqu’on avance en âge, la pratique des katas (forme martiale du karaté) est quasiment un traitement du vieillissement neurologique et musculaire. Chez les personnes âgées, la pratique du karaté entretient l’équilibre et la masse musculaire : c’est un moyen de prévention des chutes et par la même des fractures, notamment celle du col du fémur.

Quelles sont les limites d’âge ?

Les enfants peuvent débuter le karaté dès l’âge de 6 ans. A partir de 8 ou 9 ans, ils peuvent acquérir des notions de compétition, avec des katas et du travail à deux. Ils sont évalués en fin d'année (passage de grades). La compétition réelle ne commence que vers l'âge de 11 à 12 ans.

Il est rare de pratiquer la compétition à un haut niveau au-delà de 30 ans. On peut continuer les combats traditionnels ou libre ensuite, lors d’assauts souples. Quant à la pratique des katas, il n’y a pas de limite d’âge supérieur.

 

Source : www.franceshotokan.com