Vietnam2012La 2e édition du stage spécial vietnamien était très attendue, c'est chose faite ! Placée sous le signe du nem, de la phở et, bien sûr, de l'entraînement, elle a rassemblé onze participants de diverses nationalités (japonaise, américaine, belge et française), dirigés par un Richard Hiegel en pleine forme. Nous tenons à le remercier pour l'énergie qu'il a déployé, et surtout celle qu'il a su transmettre à tous ses acteurs. Car ne l'oublions pas, lorsque les participants sont peu nombreux, le travail de chacun est primordial pour la cohésion du groupe et le succès du stage.A Ho Cham, petite station balnéaire en devenir où se déroulait la pratique, on peut dire que chacun a donné de sa personne, que ce soit sur le tatami ou pendant les repas dont l'excellence se passe de commentaires...

Je me plais à penser que ce stage devait ressembler, dans une certaine mesure, à ceux organisés sur les îles japonaises, et auxquels Me Ohshima participait dans sa jeunesse. Peut-être ressemblait-il aussi à ces premiers stages qui ont marqués les origines de France Shotokan. Au Vietnam, dans ce groupe naissant, il se passe en tout cas quelque chose de spécial...
Ambroise Audoin

Retrouvez toutes les informations sur le dojo d'Hô-Chi-Minh sur le site de Saigon Karate et sur leur page Facebook.