Après plusieurs mois d’entraînement, animée par une envie de renforcer mon mental et de travailler mon kiba dachi, j’ai été tentée par le stage spécial de Paris organisé à Bourges du 14 au 17 mars 2013. J’appréhendais de devoir courir pieds nus sur un sol parfois verglacé à cette période hivernale. Mon train est parti à l’heure : je ne pouvais plus rebrousser chemin...

Après les présentations et un repérage des lieux (dont un magnifique stade), nous sommes allés dîner avant le début des «festivités». Marylène (4e kyu) et son époux Pierre (4e kyu) d’Orléans, Loic de Ribeauvillé (1er kyu), Emmanuel de Paris (4e kyu), expérimentaient eux aussi leur premier stage spécial régional. J’étais rassurée.

Les moments forts du stage ont été, pour moi, le premier et le dernier jogging pieds nus à 5h30 puis deux épreuves tellement libératrices une fois accomplies : le kiba dachi et le sambon kumité. Leur réussite repose sur une respiration abdominale continue, la volonté et la concentration. De même, nous avons exécuté mille oizuki de nuit. C’était reposant pour le corps et vivifiant pour l’esprit.

La tonicité et la technicité qui ont caractérisé l’encadrement de ce stage m’ont beaucoup plu : cela a réveillé ma combativité et m’a fait prendre conscience de l’importance des positions basses en kiba et fudo dachi. J'ai aussi pris conscience de mes points faibles et du rôle primordial de la technique et de la respiration dans la pratique de mon karaté.

Enfin, je garde un très bon souvenir de l’excellente ambiance qui a régné tout au long de ce premier stage spécial. Les encouragements des gradés des dojos de Bretagne, d’Orléans et de Paris, m’ont aidée à tenir jusqu’à la fin. Je suis rentrée enrichie d’une expérience positive. Dans cet hiver interminable, ce stage a symbolisé une belle initiation et un heureux moment de régénérescence.

Patricia (dojo de Paris-Vaugirard), 2013
Consultez notre article sur les stages spéciaux ici.

Retrouvez toutes les dates des stages ici.