Presque toutes les créatures vivantes ont un mécanisme de défense naturelle; quand le processus n'est pas complet, le plus faible est détruit et périt dans la lutte sauvage pour la survie. Les crocs du tigre et du lion, les serres de l'aigle et du faucon, le dard empoisonné de l'abeille ou du scorpion, les épines de la rose ou du cognassier du Bengale, ne sont-ce pas là des préparations naturelles à la défense? Mais Si les mammifères inférieurs, les oiseaux, les insectes et les plantes ont chacun de telles fonctions spécialisées, se peut-il que l'Homme, Seigneur de la création, ne soit pas, lui aussi, pourvu de ces facultés?

L' affirmation suivante peut servir de base appropriée pour apporter une réponse à cette question: nous ne devons avoir aucune intention de causer des dommages aux autres, mais nous devons éviter les ennuis. Afin de se protéger, on doit trouver une méthode qui permette au faible de se défendre contre des adversaires plus forts.

La force du Karaté est maintenant bien connue pour son efficacité : par exemple, il est possible de casser des planches ou de briser des pierres sans utiliser d'outils, de sorte qu'il n'est pas exagéré d'affirmer qu'un homme bien entraîné à cette méthode de défense, peut considérer son corps comme une arme défensive terriblement efficace. Enfin, bien qu'il y ait des techniques de projections en Karaté, il repose essentiellement sur des techniques de frappe, de coups de pied et d'enfoncement. Ces mouvements sont très rapides et peuvent échapper à l'oeil non averti. Les combinaisons blocage-attaque sont exécutées simultanément et, grâce à elles, des individus physiquement faibles, des femmes ou des enfants ont largement la force de contrôler un adversaire plus puissant.
En résumé, entre autres avantages du Karaté en tant que méthode d'autodéfense, on peut distinguer les traits suivants: les armes ne sont pas nécessaires, les vieux ou les faibles, les femmes peuvent l'appliquer, enfin, il permet de se protéger même Si on n'a qu'une force naturelle modeste. Tous ces éléments se combinent pour faire du Karaté une forme d'autodéfense sans égal.