Statue KaratéLe Karaté ne diffère pas des autres arts martiaux, en ce qu'il favorise chez ceux qui en ont compris l'essence, le développement du courage, de la courtoisie, de l'intégrité, de l'humilité et du contrôle de soi. Cependant, la pratique de la plupart des arts martiaux est Si rigoureuse dés le début, que ceux-ci ne sont pas adaptés aux individus de constitution fragile, pas puissamment bâtis ou de caractère faible; de manière générale, de telles personnes perdent courage et abandonnent très tôt l'entraînement. Par ailleurs, il peut arriver à un élève de constitution fragile de pratiquer Si consciencieusement qu'il se surentraîne au point de se blesser ou de tomber malade, son corps n'étant pas capable de suivre le rythme que lui impose sa volonté; des échecs précoces de cette nature se rencontrent souvent. Pour toutes ces raisons, de nombreuses personnes doivent abandonner l'espoir de pratiquer un art martial, bien que celui-ci développe le courage et fortifie le corps, ce qui est d'importance capitale pour ceux-là même dont la constitution ou la volonté laissent à désirer. Dans ce contexte, il est important que les jeunes, les vieux, les hommes et les femmes puissent également pratiquer le Karaté.

Comme il n'est pas nécessaire de disposer d'un emplacement spécial, d'un équipement particulier ou de partenaires, la souplesse de l'entraînement est telle que les individus dont le corps et l'esprit ne sont pas suffisamment aguerris pourront quand même développer graduellement et naturellement leurs capacités sans même réaliser leurs propres progrès.

La souplesse de l'entraînement permet aussi d'effectuer d'énormes progrès sur le plan spirituel. Car, comme on le sait, Si l'entraînement à n'importe quel art martial vient à être interrompu pendant six mois ou un an, aucun progrès ne peut être espéré sur le plan spirituel. La connaissance de cet art, la maîtrise de ses techniques, le développement des vertus de courage, de courtoisie, d'intégrité, d'humilité et de contrôle de soi jusqu'à en faire la lumière intérieure qui servira de guide dans la vie quotidienne, tout ceci demande au moins de dix à vingt ans et, Si possible, une vie entière dédiée à l'étude de cet art. A cause de sa souplesse qui permet un entraînement continu, je considère que parmi les arts martiaux, le Karaté est l'un des plus adaptés à parfaire l'entraînement spirituel.