Bienvenue dans notre galerie vidéos France Shotokan Paris !

Heian Shodan

Heian Nidan

Heian Sandan

Heian Yodan

Heian Godan

Bassai

Kwanku

Jion

Jutte

Hangetsu

Empi

Gankaku

Irimi

Iai

Compétition

France Shotokan Paris

 

Le dojo de Paris est un dojo parmi les quelques dizaines de l’association nationale « France Shotokan » dans la tradition du karaté de Me Ohshima, qui sont dispersés dans toute la France.
En ce qui concerne le dojo de Paris, toutes les ceintures noires qui donnent des cours sont bénévoles. Ces enseignants dispensent ce qu’ils ont reçu. Il s’agit un élément fondateur de notre identité. Les enseignants (une douzaine à Paris) ont le niveau technique et les diplômes fédéraux requis pour donner des cours.
Leur nombre et leur personnalité favorisent des approches différentes de la même pratique du karaté. Ces spécificités se traduisent naturellement par une atmosphère particulière pendant les cours et par un esprit des pratiquants bien à part. Le dojo de France Shotokan Paris ne peut que vous inviter à venir le constater par vous-même.

 

Composition du bureau

Président : Jean-Philippe Tardivel
Vice-président : Hector Gomart
Trésorière : Emilie Perrin
Secrétaire : François Jupin

Maître Tsutomu Ohshima

Tsutomu OHSHlMA est né en 1930. Il fut l’élève direct du fondateur du karaté moderne. Maître Gichin FUNAKOSHI avec qui il étudia pendant six ans. Il fut capitaine du Karaté Club de l’Université de Waseda à Tokyo. l’un des deux plus anciens dojos fondés au Japon par Maître FUNAKOSHI et où celui-ci avait l’habitude d’enseigner. Il obtînt son diplôme d’Economie de l’Université de Waseda en 1953.

L’un des plus jeunes « Godan » de l’école Shotokan au lendemain de la Seconde guerre mondiale, il fut un des deux premiers experts à enseigner le karaté à l’extérieur du Japon.

A l’instigation de son Maître et afin de transmettre aux non-Japonais le Karaté-do, il partit pour les U.S.A. en 1955 où il fonda, en 1956, l’Association « American Shotokan Karate » qui est aujourd’hui à la fois la plus ancienne et la plus importante organisation de karaté aux U.S.A.

Au cours du séjour de près d’un an qu’il fit à Paris, en 1962, il donna au karaté français les fondements techniques nécessaires à son essor. Il forma de nombreux élèves et nomma la première commission technique de la toute nouvelle Fédération de karaté, alors section de la FFJDA.Il est le fondateur de l’Association France Shotokan, créée en 1964, dont l’objet est de promouvoir et de développer la pratique du Karaté-do selon l’enseignement de Maître FUNAKOSHI.

Maître Ohshima après 1952

En 1952 il est devenu le Capitaine du club de Karaté de l’université de Waseda, travaillant directement avec Maître Funakoshi.

En 1952 également, Mr. Ohshima apporta des changements dans le système d’arbitrage, changements toujours en vigueur dans les compétitions modernes. Cependant pour les karatékas souhaitant participer à ces compétitions, il prévient que cela ne doit absolument pas être vu comme la véritable expression du karaté.
Il obtînt son diplôme d’Economie de l’Université de Waseda en 1953.
En 1955, Maître Tsutomu OHSHIMA, un des derniers élève direct de Maître Funakoshi est arrivé aux Etats-Unis pour continuer ses études à l’Université de Californie du Sud à Los Angeles, où, en janvier 1956, il  fût la première personne à enseigner le Karaté dans ce pays. Il y créa l’association « Shotokan Karaté of America » association nationale à but non lucratif, et actuellement la plus importante association de Karaté des Etats-Unis.

En 1957 Mr. Ohshima a reçu son godan (cinquième degré de la ceinture noire) des mains de Maître Funakoshi, ce grade est le plus haut décerné par Maître Funakoshi et toujours le plus haut atteignable à France Shotokan et toutes les organisations Shotokan dans le monde.

Quelques années plus tard, il est venu en Europe et plus particulièrement en France où en 1962, il dirige des cours à la montagne Ste Geneviève à Paris. Il donna au karaté français les fondements techniques nécessaires à son essor. Il forme ainsi les pionniers du karaté en France et les premiers cadres de la fédération de Karaté à l’époque section de la fédération française de judo.
Septembre 1964 marque la naissance de FRANCE SHOTOKAN dont l’objet est de promouvoir et de développer la pratique du Karaté-do selon l’enseignement de Maître FUNAKOSHI.

En août 2000 est inauguré le nouveau dojo central sous le nom de SHOTOKAN OHSHIMA DOJO à Santa-Barbara.